Oermingen, la prison école  ….de l’évasion ???

Oermingen, la prison école ….de l’évasion ???

3 décembre 2018 Non Par ugsp

Ce mardi 20 novembre 2018, le CD Oermingen a vu une énième tentative d’évasion, pour l’année 2018, avortée grâce à la vigilance et au professionnalisme de ses personnels. Mais une fois n’est pas coutume, pour cet établissement qui est sans doute sur le sujet des tentatives d’évasions, sur le podium des établissements de la DI :

La question des profils affectés sur le CD,

vient donc tout naturellement se poser !!!

 

Oermingen est en effet un établissement où il fait bon être (que ce soit pour les personnels ou pour les personnes détenues), cet établissement ayant pour vocation de départ la réinsertion, ses personnels en ayant fait, il y a quelques semaines, la démonstration à Madame la Garde des Sceaux en personne. Encore faut-il s’adresser à un public désireux de se réinsérer !!

 

Pourtant, si les personnels par leur grand professionnalisme arrivent à s’acquitter de leur tâche avec brio, leur outil de travail et leur direction (où sa transparence) sont de plus en plus à mettre en cause !!

 

En effet, concernant cette dernière tentative d’évasion, la structure a une nouvelle fois montré ses carences, puisqu’il a suffit au détenu incriminé de fracturer un verrou, pour se retrouver dans un endroit où il n’avait rien à faire !!!

 

Pourtant, la CGT locale et régionale a alerté à

tous niveaux sur le sujet, lors de la visite de la Ministre de la Justice.

 

A ce jour, aucune réponse, ni aucune mesure sur le sujet !!!

 

Mieux !! Lors du dernier CTI, notre organisation a questionné la Direction Interrégionale concernant les investissements prévus sur les structures existantes pour 2019 sur la DI Grand’Est et plus précisément pour Oermingen :

 

RIEN !!! 

 

D’autre part, et ce n’est pas une nouveauté, tant la CGT locale et régionale n’ont eu de cesse de le répéter, la direction locale montre une nouvelle fois, par cette dernière tentative d’évasion, son incapacité à prendre la mesure des problèmes de cet établissement et à proposer des solutions !!

 

Aucune décision n’a été prise, rien n’a été mis en place ces derniers mois :

 

– Aucune mesure probante concernant la structure ;

– Aucun CT d’établissement organisé (malgré plusieurs relances de notre OS) ;

– Aucun POI organisé non plus ;

– Et pour finir, une note de service concernant la gestion d’un détenu « difficile » (agression), qui complique une gestion de la détention (ouverture à deux) travaillant déjà en flux tendu les jours de parloir, etc.…

 

Le dit détenu ayant été signalé en cours de radicalisation, par toute la chaîne hiérarchique !!!

 

La CGT Pénitentiaire demande le transfert rapide de ses deux détenus, dont le profil ne convient plus, voire n’a peut-être jamais convenu à cet établissement.

 

La CGT Pénitentiaire s’interroge et s’étonne sur l’abandon de toute une hiérarchie, qui remonte jusqu’au ministère, pour un établissement étant cité en exemple à tel point, qu’il a suscité la visite de

Mme Belloubet et Mme Braun-Pivet !!!

 

A quand une vraie prise en charge

des problématiques du CD Oermingen ???

 

Enfin, si l’administration pénitentiaire

sait tomber à bras raccourcis (et par deux fois!!!) sur

ses personnels, lorsque ceux-ci ne font pas leur

travail comme elle l’entend, elle ne les

récompense pas pour autant

lorsqu’il est bien fait !!!!!

 

La CGT Pénitentiaire félicite les agents ayant empêcher les différentes tentatives d’évasion du CD Oermingen et demande à la direction interrégionale que ceux-ci soient félicités !!!

 

Le secrétaire régional CGT

   La prison école de l’évasion