MA FLEURY MEROGIS   Visite du secrétaire confédéral CGT  Philippe MARTINEZ

MA FLEURY MEROGIS Visite du secrétaire confédéral CGT Philippe MARTINEZ

3 décembre 2018 Non Par ugsp

Souvenez-vous du mouvement de janvier 2018 lorsque les 2 syndicats « dits majoritaires » refusaient de se parler. La CGT Pénitentiaire les a réunis pour créer un mouvement intersyndical.

La plate-forme revendicative de la CGT prend en compte les préoccupations de tous les agents de l’administration pénitentiaire. La CGT a toujours été présente sur le mouvement.
Lorsque la collaboration du syndicat majoritaire et l’administration ont ébranlé nos revendications. Force est de constater qu’un appel à fond de solidarité CGT a été mis en œuvre pour indemniser les sanctions financières des agents qui nous ont sollicités.
Également la CGT Pénitentiaire a déployé son avocat pour soutenir les agents qui ont reçu des sanctions disciplinaires.

La force de la CGT s’inscrivant dans la solidarité. Son secrétaire confédéral monsieur Philippe MARTINEZ achève son tour de France des établissements pénitentiaires en rencontrant le personnel de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis ce vendredi 30 novembre 2018. Il a pu constater les conditions dans lesquelles travaillent les agents. Selon ce qui se dit les sanctions disciplinaires dont ont fait l’objet nos collègues, proviennent d’un ordre direct donné par le Premier Ministre Edouard Philippe. Sur l’ensemble des recours portés par la CGT, l’ordre des médecins désavoue l’administration pénitentiaire ses sanctions relatives aux arrêts maladies.

Le secrétaire confédéral de la CGT Philippe MARTINEZ fait la promesse d’intervenir dans les plus brefs délais, auprès du Premier Ministre Edouard Philippe pour l’annulation des sanctions.

La CGT Pénitentiaire vous tiendra rapidement informés de la suite donnée à la démarche entreprise.

 

Fleury-Mérogis, Le 30 novembre 2018

      TRACT CGT FM 30.11