La DAP de  moins en moins impartiale !

La DAP de moins en moins impartiale !

3 décembre 2018 Non Par ugsp

La Direction de l’Administration Pénitentiaire n’a désormais plus aucune retenue !

Tout est bon pour favoriser son partenaire préféré, l’UFAP. Certes, ce partenaire lui a retiré une bonne épine du pied en janvier 2018, en trahissant les personnels de surveillance alors que le conflit était toujours puissant et qu’il unissait au fil des jours les collègues en lutte autour de la catégorie B. Ils se battaient tous, unis, pour ce changement de statut comme vecteur pour tirer les conditions de travail, la reconnaissance de leurs compétences et les missions des collègues vers le haut.

À défaut de vouloir la catégorie B, Il faudrait aussi quand même un jour que le syndicat patronal et de la DAP, l’UFAP, s’explique notamment sur son refus de fusionner le grade de surveillant et brigadier et celui de premier surveillant et major alors qu’elle accepte la proposition de la DAP de fusionner les grades de lieutenant et capitaine ? Il faut dire que cette fusion est à minima, ce qui doit sans doute séduire l’UFAP mais pas ses adhérents !

Pour revenir à la DAP, c’est inouï et une première dans l’histoire des élections : À la veille du scrutin, le DAP fait publier un « DAP INFO » très détaillé sur la prime de fidélisation. Il ne manquait que le logo syndical de l’UFAP pour illustrer la coproduction !

Ne doutons pas que dès aujourd’hui, la DAP doit tout mettre en œuvre pour réaliser une nouvelle « Fake news », euh pardon, un « DAP INFO », sur le statut des officiers, alors même que le CTM de la semaine dernière a montré des pans entiers d’ombres et que des dispositions sont encore non tranchées par la Fonction Publique et/ou le Conseil d’État. De mémoire statutaire, il n’est jamais arrivé que le CTM soit autant pris en otage !

Mais pour qui se prend le secrétaire général de l’UFAP pour tancer les un de syndicat patronal alors qu’on est pire soi-même ?

À quoi joue le DAP ? Il entretient consciemment une fracture irréversible avec tous les autres partenaires ! Après les élections, il n’aura plus qu’à quitter la DAP, sur un piteux bilan.

Montreuil, le 3 décembre 2018

  La DAP de plus en plus grossière