Mardi 17 Décembre 2019 : Faisons plier ce gouvernement pour dire  NON à la réforme des retraites !!!

Mardi 17 Décembre 2019 : Faisons plier ce gouvernement pour dire NON à la réforme des retraites !!!

13 décembre 2019 Non Par ugsp

Après plusieurs journées d’actions d’ampleur sans précédent depuis 1995, le Premier Ministre, chef de file de ce gouvernement en totale perdition, a annoncé les grandes lignes de la réforme universelle des retraites par points portée par l’exécutif ce Mercredi 11 décembre 2019.

Après plusieurs mois de « débats », selon eux, dans différents secteurs professionnels (une unique réunion pour le ministère de la Justice), la retranscription de la réforme faite par Edouard Philippe n’est ni plus, ni moins, qu’un copier-coller du rapport Delevoye qui recommandait déjà la casse de notre système actuel des retraites pour mettre en place un nouveau système par points, accompagné de nouvelles mesures qui viennent confirmer toute la dangerosité et la portée régressive de ce projet.

Cette réforme mettra à mal le niveau de pensions de nombreux salariés, du secteur privé et du secteur public, personnels pénitentiaires compris !!!

Il ne faut pas être un grand économiste ou un fin technicien des régimes de retraites pour comprendre qu’une pension calculée sur l’ensemble de la carrière sera moindre que celle calculée sur les 6 derniers mois. C’est mathématique !!! Nous ne pouvons donc nous satisfaire du seul maintien du cadre actif et/ou de tout système permettant la transformation de notre bonification du 1/5ème par points. De même, l’incorporation des primes dans le calcul du droit à pension ne permettra en RIEN de compenser le manque à gagner des personnels pénitentiaires. D’ailleurs, l’Indemnité de Sujétions Spéciales (ISS) est déjà prise en compte dans le calcul du droit à pension, ce qui ne laisse qu’un pourcentage infime des primes non comptabilisées…. Le système par points étant la pierre angulaire de cette réforme, c’est donc en toute logique que les personnels pénitentiaires seront lourdement impactés si le gouvernement gagne cette bataille sociale contre les salariés et met en place cette réforme !!!

A l’inverse de certaines organisations syndicales, qui ne se battent aujourd’hui, que contre certaines mesures paramétriques de cette réforme (âge d’équilibre à 64 ans et  mise en place programmée du système par points pour les générations à compter de 1975, donc 1985 pour les surveillants pénitentiaires), la CGT Pénitentiaire dénonce le bien-fondé même d’une réforme qui ne créera qu’INEGALITE et PRECARITE !!!

La CGT Pénitentiaire ne fera aucun compromis…. Il faut dire NON à cette réforme universelle par points !!!

La CGT Pénitentiaire réitère sa position et revendique le maintien du système actuel et son amélioration. C’est en ce sens, qu’en 2018 et 2019, lors des différentes mobilisations, la CGT Pénitentiaire avait porté comme revendication l’évolution de la bonification du 1/5ème en 1/4ème sans limitation. La CGT Pénitentiaire, alors seule organisation à établir cette revendication, est aujourd’hui rejointe par d’autres et s’en félicite !!!

Ne laissons pas d’autres professions se battre SEULES pour l’avenir de TOUTES et TOUS !!!

La CGT Pénitentiaire appelle l’ensemble des personnels pénitentiaires à se mobiliser massivement lors du prochain rassemblement interprofessionnel du mardi 17 décembre 2019 et soutiendra toutes actions menées localement telles que des blocages d’établissements ou retard de prise de fonction.

LE 17 DECEMBRE 2019 : TOUTES ET TOUS DANS L’ACTION,

POUR DIRE NON A LA REFORME DES RETRAITES DE CE GOUVERNEMENT !!!

A Montreuil, le 11 décembre 2019.