RECONNAISSANCE !!!!

RECONNAISSANCE !!!!

14 février 2019 Non Par ugsp

Le surveillant pénitentiaire n’est pas un porte clé. Son métier est multiple, aujourd’hui l’agent en détention est : Assistant sociale, psychologue voire psychiatre : Il gére les atermoiements émotionnels des détenus.
Médiateur : Il désamorce les différents conflits.
Agent de circulation : Il régule les mouvements des détenus et assure la sécurité des détentions
Livreur : Il achemine les cantines d’un point A vers un point B et endure les griefs et mécontentements de la
population pénale.
Facteur : il reçoit, trie, organise la distribution des differents courriers aux détenus et aux différents services
Greffier : Technicien de la procédure , met en forme, met en archive et assure la conservation.
Force publique : Lors d’intervention, il met sa vie en péril pour rétablir l’ordre en détention.
Pompier : Il engage son intégrité physique lors du sauvetage des détenus.
Comptable : gère les paies, les règlements des cadences aux ateliers, respecte la réglementation en vigueur .
Personnel médical : Travaille dans les infirmeries, assure la sécurité des medecins et infirmiers.
Personnels de l’Education Nationale : Elément essentiel de régulation et de la bonne tenue des activités
scolaires, travaillant dans un secteur souvent isolé, sans vidéo protection.
Transporteur : Il achemine, les cantines et même les personnels avec la prochaine ouverture des PREJ,les
détenus, là encore leurs vies seront exposées.
Agent de renseignement : Il rend compte de toutes informations utiles veillant à la sécurité de sa structure
voire de la Nation.
Il est aussi souvent un être déraciné, exilé loin de ses terres d’origine, il laisse sa famille à des centaines voire
des milliers de kilomètres pour servir la Nation, en gardant « la crème de la société ».
Il est aussi élecricien, agent d’acceuil, chef de chantier et bien d’autres choses qui ne figurent sur aucune fiche
de poste. Autant de métiers dans un seul avec toujours plus de résponsabilités !
La CGT Pénitentiaire île-de-France vous salue pour votre engagement, votre abnégation, votre investissement et votre professionalisme !!
Nous le redisons, le métier de surveillant, vu sa diversité réelle n’est pas reconnu et est de surcroit sous payé !!!
La CGT Pénitentiaire Île-de-France s’indigne encore de la sourde oreille du ministère aux revendications
légitimes visant à redonner du sens, de la respectabilité et de l’attractivité à un métier si diversifié.
Le Bureau Régional