LA RESILIENCE DES AGENTS !!! QUELLE LIMITE A LA MAF ? « ENCORE UNE AGRESSION D’UN AGENT !!!!»

Décidément comme l’annonçait la CGT Pénitentiaire de Fleury-Merogis dans ces récents tracts. L’Été arrive avec ses difficultés pour nos conditions de travail.

Après un suicide par pendaison d’une personne détenue à la MAF en début de semaine, dans une détention où les patrons disent qu’il ne se passe rien…, vient le dimanche 29 avril 2018 vers 17h30, deux violentes agressions sur notre jeune collègue et la gradé de renfort, affectée ce jour-là à la maison d’arrêt des femmes. Cela se passe lors du retour promenade lorsque deux personnes détenues « TIS », Terroristes Islamistes s’associent l’une en repoussant violemment la gradé et l’autre en se jetant par-derrière en étranglant notre collègue.

Le professionnalisme et la rapidité de l’ensemble des personnels présents ont permis d’éviter le pire.

Notre jeune collègue fut transportée aux urgences hospitalières. Elle a été affectée au cervical. Mais son pronostic vital n’est pas engagé.

La CGT restant à l’écoute leur souhaite un très bon rétablissement.

La CGT Reconnaît et félicite le professionnalisme des agents qui ont empêché ce drame.

La CGT prend ses responsabilités. Elle appelle l’ensemble des syndicats locaux à se réunir rapidement.

L’administration pénitentiaire devra enfin sortir de son mutisme complice pour prendre ses responsabilités. La série d’agressions de personne détenue radicalisée se poursuit dans nos murs. Mobilisés, nous sommes, depuis janvier. Nous réclamons des moyens pour mieux assurer nos missions. Mais l’administration pénitentiaire méprise notre revendication en faveur d’un certain syndicalisme véreux qui a contribué à la démobilisation des camarades.

La resilience des agents de la maf