Gestion de la détention :  Les interprétations sont légion !!!

Gestion de la détention : Les interprétations sont légion !!!

19 mars 2020 Non Par ugsp

Au même titre qu’une frange de la population française, nos établissements pénitentiaires font face à une logique différente selon ceux qui les dirigent.

En effet, malgré une note du Directeur de l’Administration Pénitentiaire qui ne laisse place à aucune ambiguïté, ni adaptation, les détentions se suivent, mais ne se ressemblent pas.

Les nombreux exemples qui nous précèdent dans l’évolution du Covid 19 devraient à minima nous amener à entamer un process identique permettant la maîtrise de l’endiguement du virus.

Tout cela pour la santé de la population pénale, mais aussi et surtout pour les collègues qui vivent sur la coursive sans vraiment savoir comment faire.

Les consignes doivent être limpides, impulsées nationalement et sans laisser aucune place à des latitudes interrégionales ou locales, il en va de la sécurité et de la santé de tous.

Il ne peut pas y avoir des promenades par petits groupes d’un côté et des grands groupes de l’autre. Il ne peut pas y avoir des centres de détention en régime fermé d’un côté et des centres de détention avec 30 détenus sur la coursive de l’autre. Il ne peut pas y avoir des régimes de confiance fermés d’un côté et d’autres, ouverts au profit d’un va-et-vient incessant et inadapté à la propagation du virus.

Au même titre qu’un gouvernement qui souhaite pouvoir réagir de manière ferme et rapide dans le débat démocratique, la DAP doit, elle aussi, assumer son rôle dans la prise de décisions et les consignes données.

La CGT Pénitentiaire exige qu’aucune adaptation des notes ne soit permise. Aucune différenciation des gestions de détention sur l’ensemble du territoire national et dans les départements et territoires ultra-marins ne doit être tolérée.

La CGT Pénitentiaire insiste. Il ne peut y avoir 2 poids, 2 mesures dans la lutte de cette crise sanitaire sans précédent. Les établissements pénitentiaires sont d’autant plus exposés au risque de contagion et la pandémie deviendra vite incontrôlable dans nos murs si les instructions ne sont pas appliquées à la lettre.

Les prises de conscience sont nécessaires.

Il en va de notre santé à tous !!!!

À Montreuil, le 19 mars 2020.