CP LAON LA COUPE EST PLEINE

L’individu qui a agressé à 2 reprises nos collègues ces derniers jours subit actuellement un régime particulier au QD et nous nous en félicitons. Pour une fois le quartier disciplinaire remplit pleinement son rôle et malgré des contraintes quotidiennes pour équiper les personnels un signal fort est envoyé aux détenus qui s’en prennent aux agents.

 

Les surveillants ont dû manifester leur mécontentement par un retard de prise de service pour que le commandement et la direction prennent la mesure du climat déplorable qui règne au CP Laon.

Quand l’officier d’astreinte (qui ne juge pas utile de se déplacer) considère même qu’un coup de poing au visage n’est rien d’autre qu’une petite claque !

 

De qui se moque t’on ?

 

Les surveillants sont démotivés fatigués des heures supplémentaires qui explosent, de travailler régulièrement en mode dégradé à -3 ou -4. Écœurés par le mode de gestion catastrophique de certains cadres plus soucieux de gérer leur parc locatif par des mutations de cellule intempestives et de complaisances ou par du service d’épicerie personnalisé sans jamais se soucier des surcharges de travail que cela entraîne.

 

Le CP de Laon est une cocotte minute !!!

 

La CGT Pénitentiaire attend de notre direction qu’elle prenne la mesure de la situation.

 

La CGT Pénitentiaire exige une présence accrue des officiers sur tous les mouvements ainsi que le week-end. La fin des mutations de cellules inutiles et la tolérance zéro pour les procédures disciplinaires.

 

La CGT Pénitentiaire exige que les grillages soient réhaussés sans délai pour mettre fin aux parachutages qui ont repris quotidiennement.

 

La CGT Pénitentiaire souhaite un prompt rétablissement à Benoît et Dominique et remercie les personnels pour leur mobilisation.

 

Le bureau local

 

cp laon la coupe est pleine