Communiqué de presse

Communiqué de presse

24 janvier 2019 Non Par ugsp

Pour saluer le passage à Metz de Mme Belloubet, les
surveillants de la Maison d’Arrêt ont montré leur
mécontentement suite aux déclarations faites par la
Ministre le 22 janvier lors d’entretiens avec les
différentes organisations syndicales, en retardant leur
prise de service d’une quinzaine de minutes.


En réponse aux revendications de l’entente syndicale
nationale, la Garde des Sceaux à déclaré que “les
personnels pénitentiaire étaient déjà surpayés”.

Pour le bureau local de la CGT Pénitentiaire, il ne
manque qu’une étincelle pour raviver la flamme du
mouvement de janvier 2018.

Le bureau Metz, le 23/01/2019