Réforme des retraites : Le Conseil d’Etat fait la leçon au gouvernement ! TOUS EN MANIFESTATION LE 29 JANVIER 2020

Réforme des retraites : Le Conseil d’Etat fait la leçon au gouvernement ! TOUS EN MANIFESTATION LE 29 JANVIER 2020

27 janvier 2020 Non Par ugsp

Le jour de la présentation au Conseil des Ministres des deux projets de loi concernant les retraites, le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative a publié son avis sur ces deux projets.

Compte tenu de l’ampleur de la réforme et de ses implications, le Conseil d’Etat « n’a pas apprécié », c’est le moins qu’on puisse écrire, que le gouvernement ne lui laisse que trois semaines pour analyser ses deux textes.

Ce d’autant que dans l’intervalle, ces textes ont été modifiés à 6 reprises. Les critiques sévères formulées par le Conseil d’Etat qui demande au gouvernement de revoir sa copie, dont la presse s’est faite l’écho, révèle soit un amateurisme ou ce qui est plus vraisemblable un profond mépris des dirigeants du pays à l’égard des procédures réglementaires, et au-delà de la représentation nationale.

Comment croire aux bonnes intentions du gouvernement si ce dernier, à en juger par le Conseil d’Etat, a présenté une étude d’impact « jugée insuffisante » et dont « les projections financières restent lacunaires ». Les conseillers rappellent vertement au gouvernement « que les documents d’impact doivent répondre aux exigences générales d’objectivité et de sincérité ». Comment le gouvernement est-il aussi exigeant avec les autres quand il ne l’est pas avec lui-même ?

Le gouvernement demande au parlement à partir du 3 février de voter la refonte complète du système de retraite sans discuter de l’impact financier ! Il s’agit de lui donner un chèque en blanc puisqu’il serait habilité à régler par le biais de 29 ordonnances une quarantaine de questions qui  n’est pas encore tranchée.

Si comme l’affirme le gouvernement le nouveau système de retraite n’avait que des effets bénéfiques, pourquoi  alors ne pas nous en faire profiter tout de suite au lieu de reporter son application à ceux nés après 1975 ? Rappelons que les retraités sont ceux à qui le gouvernement a demandé le plus d’efforts depuis le début du quinquennat avec la hausse de la CSG, mais aussi avec une revalorisation de leurs pensions de retraite bien au-dessous de l’inflation.

Ce nouveau système prétendument équitable n’a pas d’autre but que diminuer les dépenses de l’Etat pour les retraites donc le niveau des pensions notamment et d’empêcher les agents d’avoir une carrière en allongeant la durée de cotisation et de fixer, dans la loi, un deuxième âge pivot à 65 ans !

Pour s’opposer à leur appauvrissement, les salariés n’ont pas d’autres choix que de lutter jusqu’à contraindre le gouvernement à retirer ses deux textes de loi.

C’est dans ce sens que la CGT Pénitentiaire appelle l’ensemble des personnels pénitentiaires à se mobiliser massivement le 29 janvier 2020 en participant aux différents cortèges régionaux.

Ensemble, le 29 janvier 2020,

Personnels du secteur public, comme du secteur privé,

Faisons reculer ce gouvernement,

Avec un seul mot d’ordre :

NON à la réforme des retraites !!!

A Montreuil, le 27 janvier 2020.