Non ! Monsieur le Chef de Détention, bien mal vous en fasse, un stagiaire n’est pas du matériel pénitentiaire !

Non ! Monsieur le Chef de Détention, bien mal vous en fasse, un stagiaire n’est pas du matériel pénitentiaire !

30 janvier 2018 Non Par ugsp

Depuis quelques semaines, le CP de Condé sur Sarthe s’est vu affubler d’un                                                                                   nouveau Chef de Détention.

Alors que nous n’avions pas encore pris la mesure de ses compétences, du moins à ce poste, le mouvement de contestation du personnel de surveillance nous a permis d’y voir plus clair.

Notre Chef d’Etablissement a rapidement pris la mesure de notre colère. Dès le début de notre action, il a tenté d’apaiser le personnel et cherché un consensus avec le piquet pour permettre un fonctionnement de l’établissement le plus proche possible de la normal. Si nos discussions allaient dans le sens d’un retard de prise de service d’une ou deux heures, les diverses interventions maladroites de notre Chef de Détention a mis le feu aux poudres.

En effet, une fois notre Chef d’Etablissement reparti à ses occupations, notre nouveau Chef de Détention nous a tenu des propos entre compréhension de façade et menaces à peine voilées, jetant le trouble dans les esprits. Pour continuer dans cette gestion chaotique, il n’a rien trouvé de mieux que d’aller à l’encontre du personnel administratif pour lui annoncer, avant même le résultat de notre concertation, qu’il allait pouvoir reprendre le travail. Quelle maladresse d’annoncer cela devant des agents à fleur de peau qui l’ont bien entendu pris comme une défiance à l’égard de leur détermination.

Comme c’était prévisible, le comportement de cet officier a précipité la décision de durcir le mouvement qui a amené au blocage total, ruinant par la même occasion les négociations de notre Chef d’Etablissement.

C’est encore ce même « cadre » (catégorie B contrairement aux surveillants) qui s’est permis de s’adresser aux surveillants stagiaires avec un mépris dépassant l’entendement. Des « jeunes » qui ont travaillé une soixantaine d’heures en une semaine et dont certains ont même passé 24 heures consécutives à “tapiner” au sein de l’établissement.

Alors qu’ils se sont toujours présentés à l’appel, avec une tenue parfaitement réglementaire… ils se sont vu invectiver par le Chef de Détention. Sommés d’être présents pour répondre à l’appel puis contraints à le suivre comme de vulgaires « toutous ».

Monsieur le Chef de Détention, la CGT-Pénitentiaire ne tolérera pas cette attitude envers                  le personnel et encore moins envers des stagiaires qui n’ont qu’un seul droit, la fermer !

 

Boite mail : cgt.cpconde@gmail.com Bureau local CGT Pénitentiaire
Téléphone : 02 50 51 10 39 / 06 30 16 16 37 CP Alençon – Condé sur Sarthe
Poste bureau local : 1039
Page Facebook : https://www.facebook.com/CGTCPConde Le 29/01/2018

 Tract CGT – CP Condé – Monsieur le Chef de Détention