L’INTERSYNDICALE DU CENTRE PENITENTIAIRE DE MAJICAVO BLOCAGE CENTRE PÉNITENTIAIRE DE MAJICAVO

L’INTERSYNDICALE DU CENTRE PENITENTIAIRE DE MAJICAVO BLOCAGE CENTRE PÉNITENTIAIRE DE MAJICAVO

15 janvier 2018 Non Par ugsp

Suite à l’agression de 4 collègues au centre pénitentiaire de VENDIN-LE-VIEIL le jeudi 11 janvier 2018, l’intersyndicale national appelle au blocage de tous les établissements pénitentiaires dès ce lundi 15 janvier 2018 à partir de 6h00 du matin. L’intersyndicale de Majicavo se joint à ce mouvement et lance un appel à tous les agents de se joindre à elle pour former un front contre ce laxisme qui ne fait que perdurer dans cette institution.

L’agression des 4 collègues du CP de Vendin-le-Vieil n’est pas un acte isolé. Il y a trois semaines de cela, un de nos collègues du CP de Majicavo a faillit se faire embrocher par un énergumène à son étage. Il a fallut l’intervention de quelques collègues pour arrêter l’agression. Ce détenu est bien connu au CP Majicavo pour son agressivité vu le temps d’incarcération qu’il a passé à l’ancienne maison d’arrêt de Majicavo alors qu’il était encore mineur puis son transfèrement à la Réunion et son retour au CP Majicavo. Il est inacceptable que ce détenu reste encore au CP Majicavo et pire encore rejoindre le bâtiment où il a faillit tuer un collègue.
Quel sera le ressenti du collègue quand il prendra son service et qu’il soit affecté à l’étage où se trouve le détenu ?
Va-t-on le sanctionner parce qu’il ne voudra pas prendre cette étage ?
La direction a-t-elle mesuré le degré d’impact psychologique que cela pourra affecter au collègue ?
Le fait de placer le détenu au quartier disciplinaire pour quelques jours, de le replacer dans le même bâtiment et de chercher à incriminer les agents, l’intersyndicale n’acceptera jamais cela.

Pour tout cela, l’intersyndicale demande le transfèrement sans délais de ce détenu vers un autre établissement hors de Mayotte.
L’intersyndicale demande le transfèrement sans délai de tout autre détenu qui aurait un profil de radicalisation.
L’intersyndicale exige la prise en charge totale par la direction, du suivie psychologique du
collègue.
L’intersyndicale exige l’abandon de toutes formes de poursuite de la part de la direction envers le collègue.
L’intersyndicale souhaite un bon rétablissement au collègue et souhaite le voir reprendre du service dans les meilleures conditions.

L’intersyndicale appelle au blocage de l’établissement ce lundi 15 janvier 2018 dès 6h00 du matin.

Luttons pour la bonne cause !!!!!!!

Pour FO Pour la CFDT Pour la CGT Ma
SOUF Abdou-Rahamane SAID Abdallah IBROIHIMA Condro-Mohamadi
Secrétaire énéral Secrétaire Général Secrétaire Général Adjoint
Majicavo le, 14 Janvier 2018
L’intersyndicale FO / CGT / CFDT

 Blocage 150118