Les agents de MAJICAVO en difficultés

Les agents de MAJICAVO en difficultés

19 février 2018 Non Par ugsp

De quel droit, devrait-il exister une tambouille occulte de la direction. Des comportements contre les personnels pénitentiaire qui pour mémoire ne sont pas des pions, est intolérable. Si la direction règle le cas des agents comme une girouette, les agents eux ne changent pas d’avis suivant d’où vient le vent.

Où sont les appels d’offre, les agents postés sont surpris d’être remerciés sans aucune explication comme des malpropres. Il existe deux poids, de mesures pour l’attribution des ceux fameux postes. Selon que l’on soit affidés aux ordres de la direction.

De même, la direction plonge les agents dans une incompréhension devant la non réponse aux CRP. La direction joue telle le hors délai pour ne pas prendre ces responsabilités, les agents sont des victimes faciles mais ne sont pas abuser par ces manœuvres malsaines.

Nul ne sait ce que ce comportement peut engendrer sur des agents en attentes de réponse urgentes.

Où est le courage de notre directeur à ne pas donner des suites à ces demandes justifiées, c’est vrai une «NON REPONSE» est plus facile pour se dédouaner et se défausser de ces responsabilités.

Une fois de plus nous sommes interpellés fortement par l’interprétation des textes et articles en cadrant les droits syndicaux par notre direction.

Nous nous tenons à votre disposition pour pailler ou vous éclairer sur vos éventuelles LACUNES sur la réglementation.

Qu’en est il de la sécurité des agents? En détention homme, l’ A P fournit une tenue réglementaire, sécuritaire aux agents. Comment peut on donner l’ordre à un agent mineur en jogging d’assumer la dite gestion? Se moque t on de la SECURITE, des agents et de notre établissement?

Un Directeur omnipotent qui passe par dessus la tète des chefs de service, tous les services sont concernés par ces actions. A quoi servent les chefs de service si vous ne reconnaissez pas leurs compétences.

C’est très agréable de se savoir «protéger ou espionner» par notre directeur qui surveille son service jusqu’ aux portes des toilettes, mais le plus étonnant c’est que ce Directeur à l’audience de s’en vanter et de nous en informer!!!!

L’UGSP-CGTMA demande l’arrêt de tous les formes d’harcèlement morale, d’excès de zèle coutumier qu’exerce le Directeur suscitant un ressentiment de ses agents à son encontre.

Attention monsieur le Directeur, la base grogne, la marée de la colère peut arriver à tout moment et tout emporter.

Luttons plus pour gagner plus

Section Pénitentiaire

UGSP-CGTma

Secrétaires Généraux

 harcèlement