CP Meaux – 2 poids, 2 mesures

CP Meaux – 2 poids, 2 mesures

8 février 2021 Non Par ugsp

Hier, lors d’une marche blanche, environ 300 individus se sont réunis devant notre établissement pour manifester leurs mécontentements. Ceux-ci ont eu accès au domaine jusqu’à atteindre les vitres de la P.E.P pour filmer les personnels à l’intérieur, les invectiver, cracher et taper sur les vitres.


Aucune intervention des forces de l’ordre et pour cause aucun effectif face à eux mais bien à distance sur le parking du Q.N.C.


Pour rappel, lorsqu’une poignée de personnels se réunissent à juste titre devant notre structure, l’accueil est tout autre. En effet, bon nombre de forces de police sont sur place voir même des C.R.S et les mesures de dispersions sont rapidement prises.


Que dire des nombreuses tentatives de négociations pour convaincre les détenus de la M.A.D qui refusaient en même temps de réintégrer de la promenade. Comme redouté, nos personnes détenues avaient prémédité cette action en parallèle à la marche blanche qui avait lieu à l’extérieur.
Résultats :

_ Réintégration pacifique accompagnée par les ERIS
_ Aucune mise en prévention
_ Aucun transfert


Pour rappel, lors de mouvement de personnels la Direction se déplace une seule fois mettant en demeure les agents et si ceux-ci ne rentrent pas les sanctions tombent immédiatement (1/30émes, mises à pieds).


Quel est le sens de ces oppositions, quel est le seul constat logique que nous faisons ?

Vous nous claquez au visage en permanence ce mot devenu trop facile à dire mais compliqué à appliquer, LOYAUTÉ, mais comment l’appliquez-vous vous ?


Si bon nombre de personnels avaient été rappelés ce week-end justement par anticipation à ce genre d’incident où était le chef de détention adjoint ?

Nous avons pu constater que la communication est plus facile avec les personnes détenues qu’avec les personnels car même avec les officiers présents sur place la tension était palpable.


Alors oui merci aux agents, oui merci aux ERIS, mais de grâce revoyez vos priorités, nous nous sommes droit dans nos bottes.
Et juste petit message, en guise de remerciement, ne cassez pas les heures
supplémentaires générées ce week-end par les personnels, au moins ça !!!


Le bureau local assume ces propos, ce triste constat s’ajoute au mépris généralisé de notre Administration.
Meaux le 08/02/2021